Détection de la contamination vestimentaire d'un agent en sortie de site

Publié le 21/11/2001

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Mercredi 7 novembre, un prestataire de la société SPIE THERMATOME a déclenché une alarme lors de son passage dans le portique de contrôle de sortie de site. Des mesures complémentaires ont mis en évidence un point de contamination de 10 800 becquerels sur son slip.

Cet agent avait effectué des opérations de soudage sur le circuit de refroidissement à l'arrêt du réacteur 5, actuellement en visite décennale. Les contrôles de propreté à l'intérieur des vestiaires n'ont révélé aucune trace de radioactivité susceptible d'expliquer la contamination de l'agent. Depuis la mise en service des portiques de contrôle de sortie de site en juin 2001, c'est le neuvième incident de ce type.

Le seuil de déclaration d'un incident à l'Autorité de sûreté nucléaire étant de 10 000 becquerels, cet événement a fait l'objet d'une déclaration d'incident de la part de l'exploitant. Cet incident n'a pas eu de conséquence sur l'environnement et a été classé au niveau 0 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014