Départ de feu dans un sac de déchets radioactifs

Publié le 08/09/2006

Usines Orano Cycle de fluoration de l’uranium - Transformation de substances radioactives - Comurhex

Le mercredi 5 septembre 2006, vers 16 heures, la détection automatique d'incendie de l'INB 105 a décelé un départ de feu dans l'atelier de conversion.

L'INB 105 exploitée par COMURHEX sur le site de Pierrelatte comprend plusieurs ateliers dont chacun assure une transformation chimique de l'uranium légèrement enrichi. A l'atelier de conversion, l'uranium est transformé en forme stable U3O8.

Un opérateur, présent dans le local, a aussitôt procédé à l'extinction du feu. La Formation locale de sécurité s'est rendue sur place, après quelques minutes, et a constaté l'extinction.

Le départ est vraisemblablement d'origine chimique. Des chiffonnettes imprégnées d'acide nitrique ont été mises en contact de gants portant des traces de graisse dans un sac de déchets. La graisse a pu réagir avec l'acide nitrique pour initier le feu.

L'incident n'a eu aucune conséquence, ni sur le personnel, ni sur l'environnement. Il montre toutefois que les procédures de gestion des déchets n'ont pas été respectées. Une inspection réactive a été programmée par l'Autorité de sûreté nucléaire le 8 septembre 2006. Dans l'attente de ses conclusions, l'exploitant a immédiatement substitué l'acide nitrique en tant qu'agent de décontamination par un produit neutre vis à vis du risque incendie.

Un incident similaire s'était déjà produit dans le même local, le 20 juillet dernier. Des chiffonnettes composées d'une matière pouvant réagir avec l'acide nitrique avaient déclenché un départ de feu. Ces dernières ont été interdites dans l'installation. En raison de la répétition du départ de feu dans des circonstances semblables, l'incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 30/05/2014