Défaut de montage initial sur le système de confinement dynamique de l’enceinte du réacteur 1

Publié le 11/02/2020

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 23 janvier 2020, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité de la fonction de filtration de l’iode de l’enceinte du réacteur 1.

Le circuit EDE[1] participe au confinement des substances radioactives qui pourraient être libérées dans l’enceinte du réacteur en cas d’accident. Il assure notamment la mise en dépression de l’espace entre les deux parois de l’enceinte de confinement et la filtration de l’air extrait avant son rejet dans l’atmosphère.

Le 3 janvier 2020, lors d’une ronde de terrain, un défaut d’étanchéité d’une gaine de ventilation du circuit EDE a été détecté. L’analyse d’EDF a conclu que la fonction de filtration de l’iode radioactif n’était plus garantie en situation accidentelle. Cette non-conformité portant sur des parties de l’installation rendues inaccessibles depuis la construction, EDF considère qu’elle est antérieure à septembre 1985.

Du 8 au 14 janvier 2020 EDF a réalisé les travaux de réparation de la gaine et a requalifié fonctionnellement le circuit EDE.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement. Cependant, compte tenu du niveau significatif des conséquences potentielles en situation accidentelle et du caractère tardif de sa détection, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

[1] EDE : Circuit de mise en dépression de l'espace entre les deux enceintes d'un réacteur

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 11/02/2020