Défaut de montage d’une vanne du circuit d’aspersion de l’enceinte

Publié le 17/02/2010

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 3 février 2010, l'exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté portant sur le défaut de montage d’une vanne du circuit d’aspersion de l’enceinte.

Le circuit d’aspersion de l’enceinte pulvérise, en cas d'accident, de l'eau contenant de la soude dans l'enceinte du réacteur afin d'en diminuer la pression et la température, et d'éliminer l'iode radioactif.

Le 1er février, à l’occasion d’un essai périodique destiné à vérifier le bon fonctionnement de ce circuit, l’exploitant du CNPE du Bugey a détecté que l’indicateur de position d’une vanne de ce circuit était inversé : il indiquait que la vanne était ouverte alors qu’elle était fermée et inversement.

Dès détection de cet écart, l’exploitant a remis en conformité la vanne.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs.

En raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014