Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Contamination de locaux dans lesquels des intervenants ont circulé sans protection des voies respiratoires

Publié le 18/09/2013

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP2 800) - Transformation de substances radioactives - AREVA

Le 19 août 2013, à l’issue d’opérations de démontage d’un sas provisoire de confinement, deux intervenants d’une entreprise extérieure et deux salariés d’AREVA NC ont traversé, sans protection des voies respiratoires, des locaux dans lesquels une contamination en radioisotopes émetteurs alpha avait été disséminée.

L’atelier R4 assure la purification du plutonium, sa conversion en poudre d’oxyde de plutonium et son conditionnement pour l’usine UP2-800.Le 19 août 2013, après le démontage d’un sas de confinement dans le couloir 125-22 de l’atelier R4, deux intervenants ont procédé à un contrôle radiologique de leur masque, de leur tenue et de leurs chaussures, une première fois au niveau de leur zone de travail puis avant de sortir du couloir 125-22. Les deux contrôles ne mettant en évidence aucune contamination, les intervenants ont retiré leur masque et se sont rendus à un niveau supérieur.

Ils sont ensuite revenus dans le couloir 125-22 pour y réaliser le contrôle radiologique final de fin de chantier, lequel a mis en évidence une contamination en radioisotopes émetteurs alpha au sol, à l’endroit où se situait le sas.

Procédant à de nouveaux contrôles, les intervenants ont alors identifié la présence d’une contamination sous leurs chaussures.Deux agents du service de radioprotection d’AREVA NC ayant emprunté les mêmes zones que les intervenants ont également détecté une faible contamination sous leurs chaussures lors de leur contrôle en sortie de l’atelier.Conformément aux procédures en vigueur, ces personnes ont été prises en charge par le service de radioprotection puis par le service médical d’AREVA NC. Aucune contamination corporelle n’a alors été mise en évidence.

Des analyses radiotoxicologiques sont en cours pour confirmer l’absence supposée de contamination interne.La cartographie radiologique réalisée pour les huit locaux concernés a mis en évidence des valeurs de contamination de l’ordre de 40 Bq.cm-2 sur une surface d’environ 10 m2.L’ASN a procédé à une inspection le 3 septembre 2013 afin d’examiner les circonstances précises de cet évènement.

Cet événement n’a pas eu d’impact sur la sûreté du fonctionnement des installations ni sur l’environnement. En raison du dysfonctionnement du contrôle radiologique dans le couloir 125-22 qui a conduit à la contamination de plusieurs locaux dans lesquels ont circulé des intervenants sans protection des voies respiratoires, cet événement a été classé par l’ASN au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 24/01/2014