Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Contamination corporelle externe ayant entraîné une exposition supérieure au quart de la limite de dose individuelle annuelle réglementaire

Publié le 22/04/2016

Centrale nucléaire de Chinon B - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 19 avril 2016, l’exploitant de la centrale nucléaire de Chinon a déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire un évènement significatif pour la radioprotection (ESR), après évaluation de l’exposition aux rayonnements ionisants d’un agent prestataire, due à une contamination corporelle.

En effet, le 10 avril 2016, une société prestataire procède à la réalisation de travaux sur la hotte de la machine de chargement du combustible (système PMC) du réacteur n°2 de la centrale nucléaire, actuellement à l’arrêt pour la réalisation d’opérations de maintenance. En sortie de la zone de travaux, un portique de contrôle détecte une contamination d’un des prestataires au niveau du visage. L’agent est immédiatement pris en charge par le service de la médecine du travail du CNPE.

La médecine du travail met en évidence, à partir d’analyses complémentaires, la présence localisée de matière radioactive à hauteur de la joue de l’intervenant prestataire, et applique les procédures de décontamination ad hoc (notamment prise de douches successives). De plus, des analyses par anthropogammamétrie (technique de mesure physique de la radioactivité du corps humain) ont été réalisées et n’ont pas révélé de contamination interne de l’individu.

L’évaluation faite par l’exploitant du CNPE montre que la dose reçue au niveau de la joue par l’intervenant a atteint une valeur supérieure au quart de la dose limite réglementaire pour la peau de 500 millisievert (mSv), sans toutefois atteindre cette valeur. Sur la base de ce résultat, l’intervenant n’a pas la possibilité d’intervenir prochainement en zone contrôlée.

Compte tenu de la dose reçue à la peau par l’intervenant qui a atteint une valeur supérieure au quart de la dose individuelle réglementaire, l’évènement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des évènements INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 22/04/2016