Concentration en bore non conforme dans le circuit primaire principal

Publié le 08/07/2010

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 28 juin 2010, l'exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté portant sur la concentration en bore du circuit primaire principal qui était inférieure à la concentration requise.

Le circuit primaire principal est un circuit fermé, contenant de l’eau sous pression qui s’échauffe dans la cuve du réacteur au contact des éléments combustible. Le bore est un corps ayant la propriété d’absorber les neutrons produits par la réaction nucléaire. Il est mélangé à l’eau du circuit primaire principal et permet de contrôler et, le cas échéant, d’arrêter la réaction nucléaire.

Le 26 juin, alors que les opérations de redémarrage du réacteur qui demandent de diminuer la concentration en bore du circuit primaire principal étaient en cours, la concentration en bore du circuit primaire principale est passée en-dessous de la valeur exigée par les spécifications techniques d’exploitation. Cet écart qui a duré 54 minutes, jusqu’à atteindre un manque de 3% de bore, a été détecté par l’exploitant du CNPE du Bugey deux heures après son début, ce qui est tardif.

Dès détection de l’écart l’exploitant s’est assuré que la concentration en bore était redevenue conforme aux exigences des spécifications techniques d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs.

En raison de sa détection tardive, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014