Absence de supports de tuyauteries du circuit de refroidissement à l’arrêt sur les deux voies du réacteur 2

Publié le 04/09/2018

Centrale nucléaire de Paluel - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 14 août 2018, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à l’absence de supports de tuyauteries sur les deux voies du circuit de refroidissement à l’arrêt (RRA)1 du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Paluel. L’absence de ces supports aurait pu, en cas de séisme, entrainer la perte du circuit RRA.

Le 16 mai 2015, le réacteur 2 de Paluel est arrêté pour sa troisième visite de maintenance décennale.

Le 21 septembre 2015, dans le cadre des contrôles prévus au titre du réexamen périodique, EDF constate l’absence de support des tuyauteries du circuit RRA sur la voie B, entre une vanne et un diaphragme. Le 30 septembre 2015, EDF constate une absence de support similaire sur les tuyauteries de la voie A du circuit RRA. L’absence de ces supports, depuis la mise en service des réacteurs, ne permettait plus de garantir la tenue au séisme des deux voies du circuit RRA.

Du fait de plusieurs aléas techniques, la troisième visite décennale du réacteur 2 s’est prolongée jusqu’en 2018. EDF a remis en place les supports manquants le 21 juin 2018, avant le redémarrage du réacteur.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement. Toutefois, compte tenu qu’il concerne les deux voies du circuit RRA, ce qui constitue une défaillance de mode commun, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

1 Le circuit RRA permet d’assurer le refroidissement du réacteur lors des phases d’arrêt et de redémarrage. Il n’est pas requis en dehors de ces phases.

Classement INES de l'incident

0 1 2 3 4 5 6 7

Date de la dernière mise à jour : 04/09/2018