Avis d'incident des installations nucléaires

Retrouvez dans cette rubrique les avis d’événements significatifs recouvrant les incidents et accidents classés sur l’échelle INES survenus dans les installations nucléaires de base (INB) et les transports de substances radioactives.
L’ASN publie systématiquement les événements classés à partir du niveau 1 sur l’échelle INES.

En savoir plus :

L'échelle INES pour le classement des incidents et accidents nucléaires

 

 

Publié le 20/02/2017

Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Ecart dans l’application d’une prescription technique de l’INB 93

EURODIF Production a déclaré à l’ASN le 17 février 2017 un événement significatif relatif au non respect d’une prescription technique des règles générales d’exploitation (RGE) pour la surveillance des installations de l’usine Georges BESSE.

Publié le 17/02/2017

Centrale nucléaire de Paluel - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité d’une voie du circuit d’eau brute secourue

Le 14 février 2017, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une voie du circuit d’eau brute secourue (SEC), ce qui constitue un écart aux règles générales d’exploitation (RGE).

Publié le 17/02/2017

Anomalie générique

Risque de défaillance d’éléments importants pour la protection en cas de séisme

Mise à jour de l'avis d'incident du 15 juillet 2016. Le 7 juillet 2016, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté concernant le risque de défaillance d’éléments importants pour la protection en cas de séisme, du fait de la défaillance possible d’autres matériels situés à proximité. Concernant initialement les réacteurs de 900 MWe et de 1300 MWe, cette déclaration a été étendue par EDF le 3 janvier 2017 aux réacteurs de 1450 MWe.

Publié le 16/02/2017

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d’exploitation

Le 26 janvier 2017 l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine constate un dysfonctionnement lors d’un essai périodique sur un matériel d’alimentation électrique d’ultime secours. Après une intervention de maintenance celui-ci est considéré à nouveau disponible le 28 janvier malgré une singularité observée sur une mesure, dont les équipes de maintenance ne considèrent alors pas qu’elle remet en cause le fonctionnement de l’équipement.

Publié le 16/02/2017

Centrale nucléaire du Blayais - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité des deux voies du circuit d’injection de sécurité

Le 13 octobre 2016, l’exploitant de la centrale nucléaire du Blayais a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité des deux voies du circuit d’injection de sécurité (RIS) basse pression (BP).

Publié le 27/01/2017

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Indisponibilité d’une vanne participant à l’isolement de l’enceinte

Le 19 janvier 2017, l’exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité d’une vanne participant à l’isolement de l’enceinte de confinement du réacteur 4.

Publié le 27/01/2017

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Mauvais montage d’un filtre

Le 18 octobre 2016, lors d’un essai périodique, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent sur Seine a constaté l’inefficacité d’un filtre du système de surveillance et de contrôle de l’atmosphère du bâtiment réacteur 2.

Publié le 17/01/2017

Stations de traitement STD et STE - Transformation de substances radioactives - CEA

Non réalisation d’un contrôle quinquennal d’étanchéité de cuves

L’ASN a été informée le 1er décembre 2016 par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de la non réalisation d’un contrôle quinquennal d’étanchéité de cuves ayant contenu des effluents radioactifs liquides.

Publié le 16/01/2017

Usine Georges Besse II de séparation des isotopes de l'uranium par centrifugation - Transformation de substances radioactives - SET

Non-respect d’une exigence de sûreté relative à la criticité

AREVA SET a déclaré le 17/10/2016 un événement significatif pour la sûreté relatif l’indisponibilité d’un détecteur d’eau dans un autoclave d’échantillonnage de l’atelier de reconditionnement et d’échantillonnage (REC II) de son usine d’enrichissement de l’uranium située sur les communes Bollène (Vaucluse), Pierrelatte et Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme).