Avis d'incident dans le domaine médical

Retrouvez dans cette rubrique les avis d’événements significatifs recouvrant les incidents et accidents classés sur l’échelle INES survenus lors de l’utilisation de rayonnements ionisants dans les activités médicales (hors patient en radiothérapie).
L’ASN publie systématiquement les événements classés à partir du niveau 1 sur l’échelle INES.

En savoir plus :

L'échelle INES pour le classement des incidents et accidents nucléaires

Publié le 31/03/2021

Hôpital Pellegrin (CHU de Bordeaux) - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Perte d’une source radioactive scellée

Le 15 mars 2021, le service de médecine nucléaire de l’hôpital Pellegrin (CHU de Bordeaux) a informé l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d’un événement significatif en radioprotection relatif à la perte d’une source radioactive scellée de Cobalt 57.

Publié le 07/07/2020

Institut Bergonié - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Fuite d’une canalisation transportant les effluents radioactifs

Le 1er juillet 2020, l’institut Bergonié à Bordeaux a déclaré à l’ASN un événement significatif en radioprotection relatif à une fuite observée sur une canalisation transportant des effluents radioactifs sortant des chambres d’hospitalisation utilisées pour les traitements par radiothérapie interne vectorisée (RIV).

Publié le 22/12/2014

Hôpital Pellegrin - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Dépassement de la valeur limite d’exposition annuelle réglementaire d’un praticien

Le 14 octobre 2014, l’Autorité de sûreté nucléaire a été informée par le CHU de Bordeaux du dépassement de la limite réglementaire annuelle de 20 mSv, pour le corps entier, d’un chirurgien orthopédique lors de l’utilisation d’un appareil de radiologie interventionnelle (amplificateur de brillance) au bloc opératoire.

Publié le 05/12/2014

CHU de Bordeaux – Hôpital Pellegrin - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Rejet incontrôlé dans le réseau public d’assainissement.

Le 23 septembre 2014, le service de médecine nucléaire de l’hôpital Pellegrin a déclaré à l’ASN un événement significatif en radioprotection relatif au rejet non contrôlé d’effluents radioactifs dans le réseau public d’assainissement.

Publié le 20/05/2014

CHU de Bordeaux – Hôpital Haut-Lévêque - 33600 Pessac - Gironde (33)

Déversement non contrôlé d’effluents radioactifs

L'ASN reclasse l'événement au niveau 2 de l’échelle INES et reste attentive à la mise en place des actions correctives. A la suite d’une série d’événements en 2012 et 2013 (cf. tableau ci-après) relatifs à des fuites du réseau de collecte des effluents radioactifs (principalement de l’iode 131) du service de médecine nucléaire de l’hôpital Haut-Lévêque à Pessac, l’ASN reclasse le plus important de ces événements (déclaré en août 2013) au niveau 2 de l’échelle INES du fait d’une surveillance insuffisante du réseau d’effluents et d’un manque de culture de sûreté. Elle reste attentive à la mise en place des actions correctives.

Publié le 26/07/2010

Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (Hôpital Haut-Lévêque) - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Dépassement de la valeur d’exposition annuelle réglementaire d’un travailleur

Le 6 juillet 2010, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée qu’un praticien en radiologie interventionnelle du CHU de Bordeaux (Hôpital Haut-Lévêque) avait reçu une dose de rayonnements aux mains excédant la valeur limite annuelle de 500 mSv (millisievert) fixée par la réglementation.

Publié le 13/07/2010

Centre de santé dentaire Jardin Public (CPAM) - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Exposition d’un travailleur à des rayonnements au-delà de la limite

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 8 juin 2010 que deux chirurgiens-dentistes du centre de santé dentaire Jardin Public à Bordeaux ont reçu des doses anormalement élevées de rayonnements ionisants.

Publié le 05/03/2010

Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (Hôpital Pellegrin) - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Dépassement de la valeur d’exposition annuelle réglementaire d’un travailleur

Lors de l’inspection des 28 et 29 janvier 2010 au centre hospitalier Pellegrin, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée qu’un praticien avait reçu une dose efficace excédant la valeur limite annuelle de 20 mSv fixée par la réglementation.

Publié le 08/08/2007

CRLCC Institut Bergonié - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Perte de grains radioactifs d'iode 125 à l'Institut Bergonié - Bordeaux (33)

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 18 juillet 2007 de la perte de 10 grains d'iode 125, représentant une activité totale d'environ 180 Mégabecquerels, par l'Institut Bergonié, Centre régional de lutte contre le cancer de Bordeaux.

Publié le 08/08/2007

Institut Bergonié - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Perte de grains radioactifs d'iode 125 à l'Institut Bergonié - Bordeaux (33)

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 18 juillet 2007 de la perte de 10 grains d'iode 125, représentant une activité totale d'environ 180 Mégabecquerels, par l'Institut Bergonié, Centre régional de lutte contre le cancer de Bordeaux.