Avis d'incident dans le domaine médical

Retrouvez dans cette rubrique les avis d’événements significatifs recouvrant les incidents et accidents classés sur l’échelle INES survenus lors de l’utilisation de rayonnements ionisants dans les activités médicales (hors patient en radiothérapie).
L’ASN publie systématiquement les événements classés à partir du niveau 1 sur l’échelle INES.

En savoir plus :

L'échelle INES pour le classement des incidents et accidents nucléaires

Publié le 22/12/2014

Hôpital Pellegrin - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Dépassement de la valeur limite d’exposition annuelle réglementaire d’un praticien

Le 14 octobre 2014, l’Autorité de sûreté nucléaire a été informée par le CHU de Bordeaux du dépassement de la limite réglementaire annuelle de 20 mSv, pour le corps entier, d’un chirurgien orthopédique lors de l’utilisation d’un appareil de radiologie interventionnelle (amplificateur de brillance) au bloc opératoire.

Publié le 05/12/2014

CHU de Bordeaux – Hôpital Pellegrin - 33000 Bordeaux - Gironde (33)

Rejet incontrôlé dans le réseau public d’assainissement.

Le 23 septembre 2014, le service de médecine nucléaire de l’hôpital Pellegrin a déclaré à l’ASN un événement significatif en radioprotection relatif au rejet non contrôlé d’effluents radioactifs dans le réseau public d’assainissement.

Publié le 06/10/2014

Centre régional de lutte contre le cancer François Baclesse - 14000 Caen - Calvados (14)

Irradiation incidentelle d’un travailleur d’une entreprise extérieure ...

L’Autorité de sûreté nucléaire a été informée le 8 août 2014 par le centre régional de lutte contre le cancer François Baclesse (CFB) d’un incident survenu dans le service de radiothérapie externe.

Publié le 01/10/2014

Centre Hospitalier Universitaire - 44000 Nantes - Loire-Atlantique (44)

Exposition incidentelle d’un chirurgien en neuro-traumatologie

Le 10 juin 2014, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée par le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nantes qu’un chirurgien exerçant en neurotraumatologie avait reçu, en un mois, plus du quart de la dose annuelle règlementaire au corps entier.

Publié le 04/09/2014

Centre René Huguenin - 92210 Saint-Cloud - Hauts-de-Seine (92)

Perte de sources radioactives scellées

En septembre 2013, lors d’une inspection de l’ASN, la vérification de l’inventaire des sources radioactives détenues par le service de médecine nucléaire du centre René Huguenin à Saint-Cloud a révélé l’absence de plusieurs anciennes sources radioactives dont une d’américium 241, présentant une activité résiduelle de 419 MBq au moment de la déclaration.

Publié le 27/05/2014

Petnet Solutions - 91090 Lisses - Essonne (91)

Défaut de régulation des pressions des enceintes blindées

La société PETNET SOLUTIONS située à Lisses (Essonne-91) exploite une installation destinée à la fabrication de médicaments radiopharmaceutiques contenant du fluor 18 utilisés en médecine nucléaire. Le fluor 18 est produit au moyen d’un accélérateur de particules, dénommé cyclotron, puis est transféré dans des enceintes blindées dans lesquelles la fabrication des médicaments radiopharmaceutiques est réalisée.

Publié le 20/05/2014

CHU de Bordeaux – Hôpital Haut-Lévêque - 33600 Pessac - Gironde (33)

Déversement non contrôlé d’effluents radioactifs

L'ASN reclasse l'événement au niveau 2 de l’échelle INES et reste attentive à la mise en place des actions correctives. A la suite d’une série d’événements en 2012 et 2013 (cf. tableau ci-après) relatifs à des fuites du réseau de collecte des effluents radioactifs (principalement de l’iode 131) du service de médecine nucléaire de l’hôpital Haut-Lévêque à Pessac, l’ASN reclasse le plus important de ces événements (déclaré en août 2013) au niveau 2 de l’échelle INES du fait d’une surveillance insuffisante du réseau d’effluents et d’un manque de culture de sûreté. Elle reste attentive à la mise en place des actions correctives.

Publié le 13/05/2014

Centre Hospitalier Universitaire - 44000 Nantes - Loire-Atlantique (44)

Perte de sources radioactives - Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, Loire - Atlantique

En septembre 2013, lors d’une inspection de l’ASN, la vérification de l’inventaire des sources radioactives détenues par le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes a confirmé l’absence de plusieurs anciennes sources radioactives présentant les caractéristiques suivantes...

Publié le 25/02/2014

Centre Hospitalier Lyon sud (69) - 69310 Pierre-Bénite - Rhône (69)

Perte ou vol d’une source radioactive de faible activité

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le mercredi 19 février 2014, par la préfecture du Rhône, de la disparition d’une source radioactive de Cobalt 57 de 2,5 méga becquerels appartenant au centre hospitalier de Lyon Sud. Cette source, régulièrement utilisée par le service de médecine nucléaire, a disparu dans la période du 13 février au 18 février 2014.