Arrêt pour visite partielle du réacteur n° 1

Publié le 28/11/2017

Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 12/08/2017

Date de redémarrage du réacteur : 23/11/2017

Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Penly a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 12 août 2017 au 23 novembre 2017.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • le rechargement du combustible qui, en début d’arrêt, a été entièrement retiré de la cuve pour être entreposé dans la piscine du bâtiment combustible. En fin d’arrêt, le combustible, renouvelé en partie, a été repositionné dans la cuve ;
  • les épreuves hydrauliques de plusieurs équipements sous pression nucléaires ;
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • l’intégration de diverses modifications visant à améliorer l’état de sûreté des installations.

Au cours de l’arrêt, quatre événements significatifs pour la sûreté classés au niveau 0 de l’échelle INES et quatre évènements significatifs pour la radioprotection classés au niveau 0 de l’échelle INES ont été déclarés.

En complément des dossiers techniques qu’elle a contrôlés, l’ASN a procédé, pendant l’arrêt du réacteur, à quatre journées d’inspections inopinées de chantiers, qui ont porté sur les conditions et le déroulement de plusieurs interventions, notamment dans le bâtiment réacteur, dans les bâtiments des générateurs diesels de secours, dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires et dans la station de pompage. Ces inspections ont permis d’examiner l’état des installations et les conditions de sûreté, radioprotection et sécurité des opérations sur plusieurs chantiers.

A l’issue de l’arrêt, l’ASN considère que les opérations de maintenance ont été globalement maîtrisées. Toutefois des aléas techniques sont survenus notamment lors des requalifications des équipements sous pression nucléaires et ont entrainé des retards notables au cours de l’arrêt.  L’ASN considère que l’exploitant doit améliorer le suivi des interventions et notamment celles à enjeux radiologiques significatifs.

Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Penly est soumis à la décision n° 2017-DC-0604 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 15 septembre 2017 prescrivant une revue des dossiers de fabrication de composants installés sur les réacteurs électronucléaires exploités par EDF. Conformément à cette décision, les éléments d’analyse des dossiers de fabrication des pièces fabriquées par Creusot Forge ont été transmis lors de cet arrêt pour rechargement  du réacteur. Ces éléments ont fait l’objet d’une instruction par les services de l’ASN qui n’a pas conduit à remettre en cause la poursuite de fonctionnement des équipements concernés.

Après examen des résultats des contrôles, des inspections effectuées et des travaux réalisés durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 13 novembre 2017, en application de la décision n° 2014-DC-0444 du 15 juillet 2014, son accord au redémarrage du réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Penly.

Date de la dernière mise à jour : 28/11/2017