Arrêt pour visite décennale du réacteur n°4

Publié le 16/07/2013

Centrale nucléaire de Cattenom - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 09/02/2013

Date de redémarrage du réacteur : 03/07/2013

Le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Cattenom été arrêté pour visite décennale du 9 février au 3 juillet 2013.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • la visite complète et ré-épreuve décennales après 20 ans de fonctionnement du circuit primaire principal (2ème barrière de confinement), tel qu’exigé par la réglementation. Cinq inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire ont vérifié la tenue du circuit primaire principal soumis à une pression de 20% supérieure à la pression de calcul, soit 206 bars relatifs. Aucune défectuosité grave et aucune fuite significative n’ont été constatées par les inspecteurs ;
  • le test d’étanchéité décennal après 20 ans de fonctionnement de l’enceinte du bâtiment réacteur (3ème barrière de confinement), tel que prévu dans les règles générales d’exploitation. Aucun écart notable n’a été relevé ;
  • le contrôle approfondi de la cuve ;
  • la réalisation de nombreuses modifications matérielles, notamment celles identifiées lors du réexamen de sûreté afin d’améliorer le niveau de sûreté de l’installation, en prenant en compte des pratiques de sûreté plus récentes, l’évolution des connaissances et le retour d’expérience national et international.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 10 inspections dont 8 inopinées et 1 renforcée avec plusieurs équipes d’inspection concernant la radioprotection. Ces inspections portaient notamment sur :

  • la bonne réalisation des modifications matérielles ;
  • les interventions sur la robinetterie et matériels importants pour la sûreté ;
  • la surveillance de la 2ème barrière de confinement ;
  • le test décennal d’étanchéité de l’enceinte du bâtiment réacteur ;
  • le traitement des aléas ;
  • le respect des règles de radioprotection ;
  • les habilitations et formations des personnels ;
  • la gestion des déchets.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 14 juin 2013 son accord au redémarrage, pour un cycle, du réacteur n°4 de la centrale de Cattenom.

D’ici 6 mois, EDF adressera à l’ASN et au ministre chargé de la sûreté nucléaire un rapport comportant les conclusions du réexamen de sûreté de ce réacteur. L’ASN analysera ce rapport en 2014.

Pour en savoir plus :

Avis d'incidents

  • Indisponibilité temporaire des accumulateurs du circuit d’injection de sécurité
    Le 13 juin 2013, lors des opérations de redémarrage du réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Cattenom après sa deuxième visite décennale, les opérateurs ont constaté que la manoeuvrabilité des robinets des accumulateurs du circuit d’injection de sécurité n’a temporairement pas été conforme aux exigences des règles générales d’exploitation. L’injection de l’eau contenue dans les accumulateurs vers le circuit primaire principal aurait été retardée en cas de brèche dans le circuit primaire.
    Publié le 24/06/2013
  • Épaisseur insuffisante de la tuyauterie d’alimentation en fioul - Cattenom 4
    Le 14 mars 2013, alors que le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Cattenom était à l’arrêt pour maintenance, les opérateurs ont détecté que la tuyauterie d’alimentation en fioul du moteur diesel d’un groupe électrogène de secours présentait une épaisseur insuffisante, ce qui a conduit à la remplacer. Cette sous-épaisseur, vraisemblablement présente sur la tuyauterie depuis plusieurs mois, ne permet pas à l’exploitant de garantir qu’en cas de nécessité, le groupe électrogène aurait pu fonctionner en continu pendant plusieurs jours conformément à ce qui est requis.
    Publié le 14/05/2013

Lettres de suite d'inspection

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014