Arrêt pour simple rechargement du réacteur n°1

Publié le 07/11/2016

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 16/09/2016

Date de redémarrage du réacteur : 17/10/2016

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 16 septembre 2016 au 17 octobre 2016.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • le rechargement du combustible qui, en début d’arrêt, a été entièrement retiré de la cuve pour être entreposé dans la piscine de désactivation. En fin d’arrêt, le combustible, renouvelé en partie, a été repositionné dans la cuve ;
  • le nettoyage de la partie basse du circuit secondaire des quatre générateurs de vapeur par un jet d’eau sous pression ;
  • le remplacement des châssis des pompes de pré-graissage des groupes électrogènes de secours ;
  • la réalisation de la décontamination et du contrôle par gammagraphie de la soudure bimétallique de la jambe d’expansion du pressuriseur ;
  • la réalisation de mesures de vibrations sur les piquages du système de réfrigération intermédiaire (RRI)

Au cours de l’arrêt, deux événements significatifs pour la sûreté ont été déclarés ainsi qu’un événement significatif pour la radioprotection.

En complément des dossiers techniques qu’elle a contrôlés, l’ASN a procédé, pendant l’arrêt du réacteur, à :

  • deux jours d’inspections inopinées de chantiers, qui ont porté sur les conditions et le déroulement de plusieurs interventions situées notamment dans le bâtiment réacteur ;
  • une inspection inopinée sur le thème de l’incendie et des permis de feu ;
  • une inspection renforcée de deux jours sur le thème de la radioprotection ;

Après examen des résultats des contrôles, des inspections effectuées et des travaux réalisés durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 17 octobre 2016,  en application de la décision n° 2014-DC-0444 du 15 juillet 2014, son accord au redémarrage du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville.

Date de la dernière mise à jour : 23/12/2016