Arrêt pour rechargement du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime)

Publié le 20/11/2009

Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 19/09/2009

Date de redémarrage du réacteur : 17/11/2009

Le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Penly a été arrêté pour rechargement du 19 septembre au 17 novembre 2009.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants.

  • Contrôle des tubes des quatre générateurs de vapeur et bouchage préventif de quelques tubes présentant des signaux d’usure. Chaque générateur de vapeur contient plusieurs milliers de tubes qui permettent les échanges de chaleur entre l’eau du circuit primaire et l’eau des circuits secondaires pour la production de la vapeur alimentant la turbine.
  • Inspection télévisuelle de la présence des bouchons posés lors d’interventions précédentes sur les tubes de générateurs de vapeur.
  • Rechargement du combustible. En début d’arrêt, le combustible est entièrement retiré de la cuve pour être entreposé dans le bâtiment combustible. En fin d’arrêt, le combustible, renouvelé en partie, effectue le chemin inverse.
  • Épreuve hydraulique des quatre circuits secondaires principaux, réalisée par groupe de deux circuits. Ces épreuves hydrauliques étaient effectuées dans le cadre de la deuxième requalification décennale de ce circuit. L’épreuve consiste à maintenir ce circuit en eau à une pression au moins égale à 1,2 fois la pression de conception. Elle a été supportée sans fuite significative.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à trois inspections inopinées.

Ces inspections portaient notamment sur :

  • le respect des dispositions de radioprotection et de sécurité sur divers chantiers ;
  • les travaux sur des pompes du circuit primaire et de son système de contrôle volumétrique et chimique ;
  • la visite d’un échangeur du système de refroidissement du réacteur à l’arrêt ;
  • les travaux réalisés en station de pompage ;
  • l’état général du bâtiment réacteur et du bâtiment des auxiliaires nucléaires.

L’Autorité de sûreté nucléaire considère que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats de contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 12 novembre, son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale de Penly.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014