Arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du réacteur 5

Publié le 12/12/2018

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 28/07/2018

Date de redémarrage du réacteur : 19/01/2038

Le réacteur 5 de la centrale nucléaire du Bugey a été arrêté, pour maintenance et renouvellement partiel du combustible, du 28 juillet au 26 novembre 2018.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par sondage par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • la mise en œuvre de modifications matérielles relatives aux situations climatiques de type « grands chauds » ;
  • le remplacement de tableaux électriques du circuit de distribution 380 V secouru ;
  • la permutation du stator de l’alternateur ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à trois inspections de chantiers inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Au cours de cet arrêt, l’exploitant a déclaré à l’ASN cinq événements significatifs pour la sûreté classés au niveau 0 sur l’échelle INES, un événement significatif pour la radioprotection classé au niveau 0 sur l’échelle INES et un événement significatif pour la sûreté classé au niveau 1 sur l’échelle INES. L’événement significatif pour la sûreté de niveau 1 a concerné l’arrêt automatique du réacteur, la mise en service de l’injection de sécurité et le repli du réacteur à la suite du dysfonctionnement d’une vanne d’aspersion du pressuriseur du circuit primaire. Le 3 octobre 2018, l’ASN a réalisé une inspection à la suite de cet événement.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 24 octobre 2018 son accord au redémarrage du réacteur 5 de la centrale nucléaire du Bugey. Plusieurs aléas ont ensuite été rencontrés sur le groupe turbo-alternateur (partie non-nucléaire des installations) lors du redémarrage du réacteur 5 de la centrale nucléaire du Bugey.

En savoir plus :

Inspection du 17/08/2018 au 04/09/2018

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Travaux et modifications lors de l'arrêt du réacteur 5
Télécharger

INSSN-LYO-2018-0506

(PDF - 262,75 Ko)

Inspection du 03/10/2018

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Inspection réactive à la suite d'un événement
Télécharger

INSSN-LYO-2018-0838

(PDF - 209,07 Ko)

Publié le 10/12/2018

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Sollicitation du circuit d’injection de sécurité à haute pression

Le 3 octobre 2018, l’exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un évènement significatif pour la sûreté relatif à l’arrêt automatique et au démarrage du circuit d’injection de sécurité du réacteur 5.

Date de la dernière mise à jour : 12/12/2018