Arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du réacteur 4

Publié le 05/05/2020

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 27/07/2019

Date de redémarrage du réacteur : 05/09/2019

Le réacteur 4 de la centrale nucléaire du Bugey a été arrêté, pour maintenance et renouvellement partiel du combustible, du 27 juillet au 5 septembre 2019.

Les principales activités réalisées à l’occasion de cet arrêt et contrôlées, par sondage, par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • la mise en œuvre de la modification des soupapes de sécurité du circuit primaire principal (CPP) préalablement au quatrième réexamen de sûreté de ce réacteur prévu, en 2021 ;
  • la mise en œuvre des mesures compensatoires nécessaires à la résolution des écarts de conformité ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

L’ASN a procédé à une inspection en lien avec cet arrêt de réacteur  au cours de laquelle les inspecteurs ont notamment examiné :

  • les conditions et les justifications associées aux opérations de soudage des lignes d’asservissement des soupapes de sécurité du CPP ;
  • la résorption de deux écarts sur les groupes électrogènes de secours ;
  • le respect des dispositions permettant d’assurer la maîtrise des risques liés à l’incendie.

Au cours de cet arrêt, l’exploitant a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté classé au niveau 0 sur l’échelle INES.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 30 août 2019 son accord au redémarrage du réacteur 4 de la centrale nucléaire du Bugey.

Date de la dernière mise à jour : 15/05/2020