Arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du réacteur 2

Publié le 23/07/2020

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 07/03/2020

Date de redémarrage du réacteur : 25/04/2020

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Tricastin a été arrêté, pour maintenance programmée et renouvellement partiel de son combustible, du 7 mars 2020 au 25 avril 2020.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le programme de contrôles des organes de robinetterie et des tuyauteries ;
  • la maintenance préventive et le contrôle des matériels, dont les pompes, les groupes électrogènes de secours, le système électrique et de contrôle-commande ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, l’ASN a réalisé des contrôles à distance portant sur certaines opérations de maintenance qui ont été réalisées conformément aux dispositions relatives aux activités importantes pour la protection (AIP) de l’arrêté du 7 février 2012 fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base ou aux dispositions de l’arrêté du 10 novembre 1999 relatif à la surveillance de l'exploitation du circuit primaire principal et des circuits secondaires principaux des réacteurs nucléaires à eau sous pression. L’ASN a par exemple vérifié le traitement des écarts de conformité prévu sur l’arrêt ainsi que les rapports d’intervention de plusieurs activités sur les soupapes « SEBIM » qui protègent le circuit primaire d’une surpression.

Au cours de cet arrêt, l’exploitant a déclaré deux événements significatifs concernant la radioprotection des travailleurs, classés au niveau 0 de l’échelle INES.

La durée de cet arrêt s’est trouvée significativement prolongée, principalement en raison du contexte de crise sanitaire. L’exploitant a ainsi rencontré des difficultés pour organiser la gestion simultanée des réacteurs n° 2 et 3 dans une situation ou les ressources humaines et techniques étaient limitées.

Après examen des résultats des contrôles et du bilan des travaux effectués durant l’arrêt du réacteur 2, l’ASN a donné le 21 avril 2020 son accord au redémarrage de ce réacteur.

 

En savoir plus

Inspection du 17/04/2020

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

R.9.2 Instruction de la divergence
Télécharger

INSSN-LYO-2020-0480

(PDF - 282,36 Ko)

Date de la dernière mise à jour : 23/07/2020