Arrêt pour maintenance et renouvellement partiel du combustible du réacteur 1

Publié le 08/12/2020

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 10/10/2020

Date de redémarrage du réacteur : 14/11/2020

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Tricastin a été arrêté, pour maintenance programmée et renouvellement partiel de son combustible, le 10 octobre 2020 pour atteindre à nouveau sa puissance nominale le 14 novembre 2020.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et objet de contrôles de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le contrôle d’organes de robinetterie et de tuyauteries du circuit primaire principal et des circuits secondaires principaux ;
  • le contrôle d’organes de robinetterie et des tuyauteries des circuits de sauvegarde ;
  • la maintenance préventive et le contrôle des matériels ;
  • la résorption d’écarts de conformité issus du retour d’expérience du parc électronucléaire français ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Pendant cet arrêt, l’ASN a procédé à deux inspections qui portaient sur le respect des exigences en matière de qualité des activités de maintenance, de sûreté, de radioprotection, de protection de l’environnement et de gestion des déchets ainsi que sur le bilan des travaux soumis à l’ASN avant redémarrage.

Deux événements significatifs pour la sûreté, classés au niveau 0 sur l’échelle INES, ont été déclarés à l’ASN.

Après examen des résultats des contrôles et du bilan des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 10 novembre 2020 son accord au redémarrage du réacteur 1 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Date de la dernière mise à jour : 08/12/2020