Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 3

Publié le 24/01/2014

Centrale nucléaire de Cattenom - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 28/09/2013

Date de redémarrage du réacteur : 08/01/2013

Le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Cattenom a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 28 septembre 2013 au 8 janvier 2014.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • changement de cannes chauffantes du pressuriseur ;
  • contrôle des 65 ensembles de tige de commande ;
  • intervention sur la tuyauterie d’eau brute secourue ;
  • remplacement des tuyauteries de liaison entre les bâches à fuel alimentant les diesels ;
  • remplacement des câbles de mesures de position des grappes.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a réalisé trois inspections inopinées de chantier (consulter la lettre de suite des inspections). Ces inspections portaient sur les chantiers précités ainsi que sur :

  • le bon déroulement des interventions ;
  • le respect des procédures pour la réalisation d’interventions sur des matériels importants pour la sûreté ;
  • le respect des règles de radioprotection.

Au cours de cet arrêt, l’exploitant a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire cinq événements significatifs, dont quatre relatifs à la sûreté nucléaire et un relatif à la radioprotection. L’un de ces évènements significatifs faisait suite au constat par l’exploitant qu’un crayon de l’un des assemblages de combustible était déformé. Dans le cadre du suivi de cet aléa, l’Autorité de sûreté nucléaire a réalisé une inspection inopinée portant sur la préparation de l’opération d’extraction du crayon de combustible endommagé dans le bâtiment réacteur. Il est ressorti de cette inspection une impression positive de la gestion de l’intervention (consulter la lettre de suite de l’inspection).

Concernant la radioprotection, des défauts de rigueur ont été mis en évidence et l’Autorité de sûreté nucléaire considère que le site doit poursuivre ses efforts dans ce domaine.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 13 décembre 2013 son accord au redémarrage du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom. Le réacteur a atteint son palier de puissance maximale disponible le 17 janvier 2014, en raison de différents aléas.

Date de la dernière mise à jour : 24/01/2014