Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2

Publié le 27/10/2006

Centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 16/09/2006

Date de redémarrage du réacteur : 17/10/2006

Le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Saint Alban a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 16 septembre au 17 octobre 2006.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • contrôle des tubes de 3 générateurs de vapeur,
  • contrôle des jeux du calage des gros composants du circuit primaire principal et reprise de plusieurs jeux,
  • contrôle non destructif de la tubulure du pressuriseur,
  • élimination d'indications dans une soudure bi-métallique d'un des générateurs de vapeur.

Au cours de cet arrêt, un événement significatif pour la sûreté a été classé au niveau 1 de l'échelle INES en raison de son caractère potentiellement générique. Cet incident concerne un défaut de régulation de température sur un filtre qui n'est utilisé qu'en situation accidentelle.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 2 inspections inopinées. Ces inspections portaient sur :

  • le respect des dispositions de radioprotection en terme de balisage, d'affichage des informations radiologiques et de respect des conditions d'intervention sur les chantiers,
  • la tenue générale des installations et des chantiers,
  • le respect des dispositions techniques et d'assurance qualité sur plusieurs chantiers,
  • la qualité du tri et de la gestion des déchets.

l'ASN retient que cet arrêt comportait peu de chantiers importants et qu'il s'est déroulé dans des conditions satisfaisantes.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'ASN a transmis le 13 octobre 2006 son accord pour le redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Saint Alban.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014