Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2

Publié le 23/07/2012

Centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 28/04/2012

Date de redémarrage du réacteur : 15/07/2012

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 28 avril au 15 juillet 2012.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à deux inspections de chantiers inopinées qui portaient sur :

  • le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes ;
  • la qualité des interventions de maintenance.

Six événements significatifs pour la sûreté et un événement significatif pour la radioprotection classés au niveau « 0 » de l’échelle INES et liés aux activités réalisées au cours de cet arrêt ont été déclarés. Un événement significatif pour la sûreté classé au niveau « 1 » de l’échelle INES, lui aussi lié aux activités réalisées au cours de cet arrêt, a été déclaré.

Hormis la survenue d’un aléa lors de la repose du couvercle de cuve, qui a fait l’objet de la déclaration d’un des six événements significatifs pour la sûreté classés au niveau « 0 » de l’échelle INES cités ci-dessus, l’ASN estime que cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 5 juillet 2012 son accord au redémarrage du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014