Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2

Publié le 13/01/2011

Centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 02/10/2010

Date de redémarrage du réacteur : 05/01/2011

Le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 2 octobre 2010 au 5 janvier 2011.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le rechargement en combustible ;
  • la modification de la machine de chargmeent du combustible ;
  • le remplacement de dispositifs de mesure de l’activité neutronique du cœur du réacteur ;
  • le contrôle de l’état du faisceau tubulaire des générateurs de vapeur ;
  • la vérification et la remise en conformité du graissage des servomoteurs de vannes importantes pour la sûreté ;
  • le contrôle et la remise en conformité de la tenue au séisme de relais sur des tableaux électriques ;
  • le remplacement de deux pôles du transformateur principal ;

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 3 inspections inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Deux événements significatifs pour la sûreté classés au niveau 1 de l’échelle INES, liés aux activités réalisées au cours de cet arrêt, ont été déclarés. Il s’agit :

  • de l’indisponibilité de deux vannes contribuant à l’intégrité de l’enceinte de confinement du bâtiment réacteur ;
  • de l’indisponibilité d’un calculateur utilisé en situation post-accidentelle pour mesurer l’écart entre la température de l’eau dans la cuve et sa température d’ébullition à la pression considérée.

L’ASN estime néanmoins qu’au niveau de l’organisation et de la coordination des chantiers, cet arrêt s’est correctement déroulé.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 3 décembre 2010 son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice.

Pour en savoir plus :

  • Publié le 07/12/2010

    Centrale nucléaire de Saint-Alban - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

    Indisponibilité de l’ébulliomètre

    Le 28 novembre 2010, alors que le réacteur n°2 était en arrêt pour rechargement en combustible et maintenance, l’exploitant du centre nucléaire de production d’électricité de Saint-alban/Saint-Maurice a détecté que des sondes de température de l’ébulliomètre n’avaient pas été reconnectées après rechargement du cœur du réacteur, ce qui n’est pas autorisé par les règles générales d’exploitation.

    (avis d'incident du 28/11/2010)
  • Publié le 16/12/2010

    Centrale nucléaire de Saint-Alban - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

    Non-respect du maintien de l'intégrité de la troisième barrière de confinement

    Le 24 novembre 2010, alors que le réacteur n° 2 était en arrêt pour rechargement en combustible et maintenance, l’exploitant du centre nucléaire de production d’électricité de Saint-alban/Saint-Maurice a détecté que des vannes contribuant à l’intégrité de la troisième barrière n’étaient plus manoeuvrables en raison d’un défaut d’alimentation électrique.

    (avis d'incident du 24/11/2010)

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014