Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 2

Publié le 20/04/2006

Centrale nucléaire de Golfech - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 11/02/2006

Date de redémarrage du réacteur : 01/04/2006

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Golfech a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 11 février au 1er avril 2006.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • remplacement du couvercle de la cuve du réacteur ;
  • contrôle du faisceau et de la plaque tubulaire des générateurs de vapeur ;
  • rénovation du testeur du système intégré de protection (SPIN) ;
  • contrôle de la peau composite du bâtiment réacteur.

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 4 inspections qui ont notamment portées sur les chantiers suivants :

  • le remplacement du couvercle de la cuve du réacteur ;
  • la visite complète de l'alternateur ;
  • la visite complète des pompes d'alimentation en eau des générateurs de vapeur ;
  • le contrôle de l'étanchéité d'une vanne du circuit d'injection de sécurité ;
  • la préparation des épreuves hydrauliques des échangeurs du circuit de refroidissement à l'arrêt et du circuit du contrôle chimique et volumétrique ;
  • l'échange standard d'une pompe du circuit du contrôle chimique et volumétrique.

Consulter la lettre de suite d'inspection.

Outre les chantiers évoqués précédemment, l'ASN retient essentiellement de cet arrêt, qui s'est déroulé sans difficulté majeure, que la centrale nucléaire de Golfech a réussi, malgré des aléas techniques, à respecter le planning prévisionnel de l'arrêt tout en garantissant un niveau de sûreté conforme au référentiel.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 24 mars 2006 son accord au redémarrage du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire du Golfech.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014