Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 25/06/2014

Centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 22/03/2014

Date de redémarrage du réacteur : 14/06/2014

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 22 mars au 14 juin 2014.

Les principales activités réalisées à l'occasion de cet arrêt et contrôlées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 3 inspections inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection, de protection de l’environnement et de sécurité des personnes.

Onze événements significatifs relevant du domaine de la sûreté, liés aux interventions réalisées au cours de cet arrêt, ont été déclarés. Deux d’entre eux ont été classés au niveau « 1 » de l’échelle INES.

Le premier concerne la non tenue au séisme de certains robinets, qui a fait l’objet de la déclaration d’un événement significatif à caractère générique. Le second concerne le dépassement du délai de repli du réacteur à la suite d’une erreur d’interprétation du temps de fermeture des vannes d’isolement du circuit de vapeur vive principal.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 6 juin 2014 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice.

Date de la dernière mise à jour : 25/06/2014