Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 1

Publié le 21/11/2006

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 07/10/2006

Date de redémarrage du réacteur : 09/11/2006

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a été arrêté pour maintenance et renouvellement du combustible du 7 octobre au 9 novembre 2006.

Outre le renouvellement d'une partie du combustible et la maintenance programmée, les principaux chantiers réalisés par l'exploitant à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • Contrôle périodique des tubes de deux générateurs de vapeur. Chaque générateur de vapeur contient plusieurs milliers de tubes, qui permettent les échanges de chaleur entre l'eau du circuit primaire et l'eau du circuit secondaire pour la production de la vapeur alimentant la turbine ;
  • Remplacement de deux chaînes de mesure du flux neutronique. L'exploitant surveille en permanence le flux de neutrons émis par le coeur du réacteur pour pouvoir contrôler toute augmentation anormale de puissance. Il dispose pour cela de divers moyens de mesures dont plusieurs chaînes de mesure du flux neutronique. Lors de cet arrêt, une des chaînes dites de « niveau source », capables de mesurer de très faibles flux lorsque le réacteur est à l'arrêt, et une des chaînes dites de « niveau intermédiaire », utilisées lors du démarrage du réacteur, ont été changées.
  • Contrôle et recalage des dispositifs anti-débattement du circuit primaire principal. Ces dispositifs ont pour fonction de limiter les déplacements des composants et des tuyauteries du circuit primaire dans l'éventualité d'un séisme ou d'une rupture de tuyauterie.

Un événement significatif pour la sûreté survenu pendant l'arrêt a été classé au niveau 1 sur l'échelle INES. Il concerne l'indisponibilité temporaire des chaînes de mesure du flux neutronique dites de « niveau source » pendant les opérations de déchargement.

Consulter l'avis d'incident

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à quatre inspections, dont trois inopinées . Ces inspections ont porté sur :

  • La surveillance des chantiers ouverts pendant l'arrêt du réacteur ( respect des bonnes pratiques en matière d'assurance de la qualité, de radioprotection et de sécurité du personnel en général ) ;
  • Les opérations de rechargement de combustible ;
  • La radioprotection et le respect du Code du travail sur divers chantiers en zone contrôlée ;
  • L'organisation de la prévention et de la lutte contre l'incendie.

Consulter les lettres de suite d'inspection

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 31 octobre 2006 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014