Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 1

Publié le 26/08/2005

Centrale nucléaire de Golfech - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 11/06/2005

Date de redémarrage du réacteur : 25/08/2005

Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Golfech a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 11 juin au 25 août 2005.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • remplacement du couvercle de la cuve du réacteur : il s'agissait de remplacer le couvercle actuel par un nouveau couvercle équipé de traversées en « Inconel 690 », matériau non affecté par les problèmes de corrosion rencontrés depuis 1993 sur le parc nucléaire français. A cette occasion, 28 mécanismes de commandes des grappes de contrôle neufs ont été installés ;
  • contrôle des tubes des générateurs de vapeur1 , qui a entraîné le bouchage de 10 tubes présentant des signes d'usure ;
  • contrôle et remise en état de coffrets de raccordement électrique situés à l'intérieur du bâtiment du réacteur. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre du traitement de l'incident générique, déclaré le 9 avril 2004 et classé au niveau 2 de l'échelle INES.
    (Lire l'avis d'incident)

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à trois inspections de chantiers. Ces inspections ont notamment porté sur :

  • le démontage du couvercle usagé et l'équipement du nouveau couvercle de cuve ;
  • la remise en conformité des coffrets de raccordement électrique ;
  • la maintenance des vannes et robinets des circuits primaire et secondaire du réacteur.

En outre, trois inspections ont été réalisées durant cet arrêt sur les thèmes suivant :

  • sous-traitance d'activités confiées à des entreprises prestataires ;
  • radioprotection des entreprises prestataires et prise en compte du principe d'optimisation par ces entreprises ; 
  • risque incendie et organisation de la lutte contre l'incendie dans les installations, effectuée de manière inopinée sur deux jours.

Consulter les lettres de suite d'inspection.

Outre les chantiers évoqués précédemment, l'ASN retient de cet arrêt, les délais de réparation nécessaires au traitement d'un défaut électrique de l'alternateur, défaut sans conséquence pour la sûreté. Cette intervention a entraîné un retard de 16 jours par rapport aux 50 initialement prévus.
Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l'arrêt, l'ASN a donné le 10 août 2005 son accord au redémarrage du réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Golfech.


1Les réacteurs à eau sous pression de 1300 MWe comportent quatre générateurs de vapeur. Un générateur de vapeur est un échangeur thermique entre l'eau du circuit primaire, portée à haute température et pression élevée dans le coeur du réacteur, et l'eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur et alimente la turbine. Il comporte plusieurs milliers de tubes en forme de U renversé.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014