Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 3

Publié le 08/09/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 23/02/2020

Date de redémarrage du réacteur : 19/07/2020

Le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a été arrêté, pour maintenance et renouvellement partiel de son combustible, du 23 février au 19 juillet 2020.

Les principales activités réalisées à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le programme de contrôle des organes de robinetterie et des tuyauteries ;
  • la mise en œuvre de modifications des installations nécessaires à la résorption de certains écarts de conformité ;
  • la requalification périodique des circuits secondaires principaux ;
  • le remplacement d’un tube de guidage du système RIC (tube positionné sous la cuve du réacteur permettant l’insertion de sondes d’instrumentation dans le cœur) ;
  • le renouvellement d’une partie du combustible.

Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, l’ASN a réalisé des contrôles à distance portant sur certaines opérations de maintenance réalisées sur le circuit primaire principal, les circuits secondaires principaux et sur des équipements importants pour la maîtrise des risques.

Ainsi, l’ASN a procédé à plusieurs inspections en lien avec cet arrêt de réacteur :

  • des contrôles à distance sur les travaux de résorption d’écarts de conformité ou de maintenance réalisés sur le réacteur 3 au cours de la période d’urgence sanitaire ;
  • une inspection à distance préalable à la remise en service des appareils du circuit primaire principal et des circuits secondaires principaux et aux opérations de redémarrage du réacteur.

Un événement significatif pour la radioprotection classé au niveau 1 sur l’échelle INES a été déclaré. Il concernait la contamination d’un travailleur supérieure au quart d’une limite de dose individuelle annuelle réglementaire. Ont également été déclarés à l’ASN seize événements significatifs pour la sûreté, dont trois classés au niveau 1 de cette même échelle. Ces évènements de niveau 1 sont relatifs :

  • à l’ouverture inadéquate du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement déclaré le 4 mars 2020 ;
  • à l’indisponibilité partielle de la fonction d’extraction d’iode du système de ventilation du bâtiment combustible déclaré le 20 avril 2020 ;
  • au non-respect d’une prescription particulière des règles générales d’exploitation déclaré le 9 juillet 2020.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 10 juillet 2020 son accord au redémarrage du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

En savoir plus :

Inspection du 23/02/2020 au 10/07/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contrôle à distance - Arrêt du réacteur n°3.
Télécharger

INSSN-LYO-2020-0554

(PDF - 458,34 Ko)

Publié le 06/03/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Ouverture inadéquate du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement

Le 4 mars 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un évènement significatif pour la sûreté relatif à l’ouverture inadéquate du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement (ETY) du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Publié le 29/04/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Fonction d’extraction d’iode du système de ventilation du bâtiment combustible

Le 20 avril 2020, EDF a informé l’ASN d’un événement significatif pour la sûreté portant sur l’indisponibilité partielle de la fonction d’extraction d’iode du système de ventilation du bâtiment combustible du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, alors que des manutentions de combustible étaient en cours.

Publié le 15/07/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect d’une prescription particulière des règles générales d’exploitation

Le 9 juillet 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a déclaré à l’Autorité de sureté nucléaire un évènement significatif relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une alarme associée au flux élevé de neutron élaboré par les chaînes de niveau source du réacteur 3.

Date de la dernière mise à jour : 08/09/2020