Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 2

Publié le 06/10/2020

Centrale nucléaire de Cattenom - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 03/04/2020

Date de redémarrage du réacteur : 11/09/2020

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Cattenom a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 3 avril au 11 septembre 2020. Après la réalisation d’essais, il a atteint la pleine puissance de 1300 MWe le 28 septembre 2020.

Les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire ont été les suivants :

  • le contrôle altimétrique des manchettes thermiques de couvercle de cuve,
  • le remplacement d’une manchette thermique et la mise en place d’un dispositif prévenant l’usure sur trois manchettes, dans le cadre du traitement de la problématique générique d’usure de ces manchettes (lien avis d’incident générique),
  • l’examen télévisuel de la plaque entretoise d’un générateur de vapeur.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à six inspections, dont certaines réalisées à distance compte tenu du contexte de crise sanitaire, qui portaient notamment sur :

  • le bilan des activités réalisées sur le circuit primaire et secondaire,
  • la surveillance exercée par EDF sur les chantiers réalisés par des prestataires,
    • la réalisation des chantiers relatifs aux manchettes thermiques, 
    • le respect des procédures pour la réalisation d’interventions sur des matériels importants pour la sûreté,
    • le respect des mesures de radioprotection et des mesures de protection vis-à-vis du Covid-19,
    • la vérification sur le terrain de points particuliers identifiés lors des inspections à distance.

L’ASN note que cet arrêt a été marqué par des difficultés organisationnelles et des non qualités lors de la réalisation de travaux, qui expliquent le doublement de la durée d’arrêt initialement prévue. Ainsi douze événements significatifs relatifs à la sûreté et à la radioprotection, dont deux de niveau 1 sur l’échelle INES, ont été déclarés par l’exploitant.

Après examen des résultats des contrôles et du bilan des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 3 septembre 2020 son accord au redémarrage du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Cattenom.

Publié le 18/09/2018

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Saint-Alban - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Risque de blocage de grappes de commande des réacteurs de 1300 MWe

EDF a déclaré à l’ASN le 14 février 2018 un événement significatif pour la sûreté relatif à un risque de blocage de grappes de commande dû à l’usure prononcée des manchettes thermiques des couvercles des cuves du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire et du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Saint-Alban.

Date de la dernière mise à jour : 06/10/2020