Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Arrêt pour contrôle du réacteur n° 1

Publié le 15/03/2017

Centrale nucléaire de Civaux - Réacteurs de 1450 MWe - EDF

Date de l'arrêt du réacteur : 03/02/2017

Date de redémarrage du réacteur : 01/03/2017

Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Civaux a été arrêté du 3 février au 1er mars 2017. Cet arrêt avait pour objectif de réaliser les contrôles et mesures sur le fond primaire de certains générateurs de vapeur prescrits par la décision de l’ASN n° 2016-DC-0572 du 18 octobre 2016. L’échéance de transmission à l’ASN des résultats des contrôles et mesures avait été reportée par la décision de l’ASN n° 2017-DC-0580 du 17 janvier 2017, en raison de risques pour la sécurité d’alimentation électrique de la zone Nord-Ouest en cas de vague de froid intense.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • les contrôles et les mesures sur les fonds primaires des générateurs de vapeur,
  • la maintenance corrective d’un robinet de l’armoire de commande d’une soupape du pressuriseur,
  • les essais d’ouverture et de fermeture d’un robinet du turboalternateur de secours, dans des conditions précises de température et de pression en vue d’en confirmer l’absence de blocage.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à une inspection, portant sur : 

  • la réalisation des contrôles non destructifs et des mesures des taux de carbone sur les fonds primaires des générateurs de vapeur, ainsi que le respect des procédures pour la réalisation de ces contrôles,
  • Le remplacement d’un robinet de l’armoire de commande d’une soupape du pressuriseur.

Cette inspection a conduit à demander à l’exploitant de justifier avant la remise en service du réacteur la conformité de la procédure utilisée dans la préparation des surfaces à contrôler.

Compte-tenu des résultats des contrôles, des mesures d’exploitation renforçant la prévention des variations rapides de température et des notes d’analyses mécaniques fournies qui répondent au dossier générique ayant fait l’objet d’une prise de position de l’ASN le 5 décembre 2016, l’ASN a donné le 24 février 2017 son accord au redémarrage du réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Civaux.

Consulter la lettre de suites d’inspection                    

  • Suivi des équipements des ESPN soumis à l’arrêté du 10 novembre 1999
    Inspection du 08/02/2017 au 09/02/2017

    INSSN-BDX-2017-0749

    (127,73 ko)

  

Date de la dernière mise à jour : 31/05/2017